Entre deux blancs

Entre deux blancs, c’est quoi ça… Je tente. Ouais, le mariage de Petite Arvine et Amigne, une harmonie parfaite

Chaleur d’automne

Un vin de liqueur, pourquoi ne pas l’adopter avec ses parfums de gelée de coings et d’abricots confits. En bouche,

Amigne de Vétroz, 3 abeilles

L’Amigne est à Vétroz ce que le miel est aux abeilles. Avec ses arômes de mandarines et de fruits confits, sa race

Petite Arvine de Clavoz

La petite Arvine… Ah ! ouais… Très typée, cette petite Arvine, avec ses notes de pamplemousse et elle est sèche,

Amigne Grand Cru de Vétroz

A Noël les oranges et mandarines, mais toute l’année l’Amigne 2 abeilles. Fine et élégante, elle se ponctue par des

Muscat de Clavoz

Ah, ce Muscat de Clavoz aux senteurs prononcées, de pétales de roses et de litchis, nous offre, en bouche, une

Quatrain

Le Quatrain, un poème ou un mariage à quatre… La Marsanne blanche, l’Amigne, la Petite Arvine, et le Johannisberg.

Merlot

Un Merlot valaisan, je dois l’essayer, et surtout pour son cuvage dirigé qui lui confère ampleur, puissance et

Rouge d’Automne

Là, je craque, je craque, je craque, mince, il est fruité, élégant et envoûtant avec ses parfums de prunelles

Mérode

Le Mérode, mais c’est vieux ce vin, il a été vinifié en 1987 déjà et si je ne m’abuse c’est le premier v
12